[Aller au menu]

La rive droite de la Seine borde la commune de Croissy sur environ 4700 m.
Sur l’ensemble de ce linéaire les berges ont été préservées de toute urbanisation importante.
Pour maintenir en état ce patrimoine, la commune a délégué cette compétence au Syndicat mixte d'aménagement de gestion et d'entretien des berges de la Seine et de l'Oise - SMSO - qui réalise les travaux de réfection au travers de programmes intercommunaux complexes à étudier et à mettre en œuvre.

2e partie d'aménagement : opération dite Croissy 2

Concerne des  travaux d'aménagement sur des nouveaux points des berges de Seine. La mission consistera à stabiliser le talus tout en valorisant le milieu naturel par le biais de techniques écologiques.

 

4 sites fortement érodés ont été identifiés comme prioritaires :

  • Travaux finis: de septembre 2013 à juillet 2014
    • Site A : linéaire du parc du Prieuré à la rue de l'Ile
    • Site B : linéaire en amont de Pierre Loti à la rue Anatole France
        
  • Travaux finis : de 2011 à 2012
    • Site C : linéaire en amont de la rue du Bac en aval de la rue Mascotte 
    • Site D : linéaire en amont de la rue Centrale

L’ensemble des prestations fait l’objet d’une garantie d’enracinement des végétaux et les points qui ont souffert vont être renforcés. Pour la suite, l'avancement sera bien sûr dépendant du fleuve et du temps.

Chantier fini SITES A et B : septembre 2013 à juillet 2014

Hauteur pont de Bougival
Hauteur escale fluviale
Nouveau candélabre berge Gernouillère

Planning des travaux :

  • septembre : installation du chantier, piquetage et balisage
  • octobre/ novembre : terrassement
  • décembre : pose protection provisoire pour protéger des crues d'hiver
  • 2014: enrochement et couche drainante
  • puis : plantation

suivi chantier - décembre 2013

Après des travaux d’urgence effectués principalement au bout de la rue de la Mascotte, le SMSO a entrepris, comme prévu, les travaux de réhabilitation des berges sur deux sites : l’un juste après l’escale fluviale et l’autre après le pont « de Bougival ».

Après les tâches préparatoires, compte tenu de l’ampleur des travaux à réaliser, les matériaux de stabilisation du pied de berge devaient être approvisionnés par le fleuve. Pour ce faire, les barges devaient passer par l’écluse du Coudray que malheureusement VNF a été obligé de fermer. La réouverture devait se faire fin septembre, mais cela n’a pas été possible.

Lors de la réouverture de l’écluse au 1er novembe, la Seine était trop haute pour pouvoir intervenir en pied de berge et, comme cela dépend de la pluviométrie, personne n’était capable de nous dire pendant combien de temps ce niveau haut serait maintenu.

Aussi, le Syndicat Mixte a-t-il pris la décision, avec notre accord, de protéger les talus par des bâches, dont une lourde en pied de berge, provisoires, ceci afin de limiter les dégradations dues à la monté de l’eau pendant l’hiver.

Ces géotextiles seront retirés dès que les travaux pourront reprreendre.

Historique travaux finis SITE D

Création d'une roselière pour permettre le développement de plantes hydrophiles et favoriser la reproduction piscicole

site D - 4 septembre 2013
site D - 4 sept 2013 (détail)
site D - 4 décembre 2012
site D - 2 novembre 2012
cliquez pour agrandir

Historique travaux finis SITE C

  • Traitement de la végétation et purge des gravas sur la berge
  • Recharge des zones érodées
  • Réalisation d’un cordon d’enrochement pour la stabilisation du pied de berge
  • Renforcement de la partie supérieure du talus par réalisation d’un treillage bois végétalisé.
site C - 4 septembre 2013
site C - 2 novembre 2012

Publications

Revue de presse sur les berges de 1973 à 2007

 

© Mairie de Croissy
Conception et réalisation : Aliénor.net