[Aller au menu]

La fin de la vieille chaudière à mazout

Château Chanorier
Shéma de principe PAC eau/eau

La fin de vie des chaudières à fuel du château Chanorier a permis de lancer le débat sur le nouveau système de production de chaleur à mettre en œuvre.  

Compte tenu du choix fait pour le nouveau bâtiment, il nous a semblé judicieux d’équiper également le château de pompes à chaleur eau/eau, en se servant des mêmes puits pour les deux chaufferies, diminuant ainsi l’investissement.
L’eau est pompée à près de 30m de profondeur. Elle passe par un échangeur qui la fait passer de 14° à 12°, avant d’être réinjectée dans la nappe phréatique.
Le passage dans l’échangeur permet de réchauffer le circuit secondaire qui alimente les 3 pompes à chaleur.
Ces pompes prennent les calories sur ce circuit, ce qui permet de chauffer l’eau des radiateurs.
La seule énergie consommée est l’électricité nécessaire au fonctionnement de la pompe de puisage et aux compresseurs des « PAC ».  

La facture énergétique devrait baisser de 30% et il n’y a plus aucune pollution atmosphérique.    

Livraison des modules juin 2009
Contrôle fin de chantier janvier 2010

Visite du chantier en vidéo



Sur Croissy WebTV :  Suivez le guide avec les collégiens du collège Jean Moulin

© Mairie de Croissy
Conception et réalisation : Aliénor.net