L'exposition LEGO StarWars en prolongation jusqu'au 6 janvier 2019

Chanorier, toute une Histoire...

Au Moyen-âge, une enceinte fortifiée cernait le manoir féodal ainsi qu'une grande étendue de terres en culture.

Le « château » était en fait un domaine agricole élevé au rang de fief. Ses propriétaires, seigneur parisiens, n’y demeuraient guère. À partir du XVIe siècle, le domaine se transforme peu à peu en château de plaisance avec un parc sillonné par de larges avenues plantées de tilleuls. L’atlas terrier nous montre son aspect à la veille de la Révolution.

Si les abords immédiats du château sont dessinés en jardin à la française, le reste est composé de vastes pâtures où le seigneur Chanorier élève ses moutons mérinos. Il est délimité par les actuelles rue Péron, rue du saut-deloup et rue Alfred-Dormeuil. Sous le Second-Empire, le parc perd deux tiers de son étendue avec son lotissement en une quarantaine de lots. À son emplacement, de nouvelles voies sont tracées : l’avenue d’Éprémesnil et une partie de l’actuelle rue Paul-Demange.

Le tiers du parc restant est organisé autour d’un grand bassin. En 1936, l’acquisition du château par la commune sauve le parc d’une opération de lotissement.

Après la guerre, il est aménagé en terrain de sport. Après plusieurs projets au cours des années 1980 et 1990, il est finalement aménagé en parc public en 2001. Enfin, en juillet 2016, près de 5 000 spectateurs s’y pressent pour assister à la retransmission de la finale de l’Euro 2016. Un événement qui fera date dans l’histoire du parc !

Publié le 06 septembre 2018

Prochain conseil municipal : 
LUNDI 17 DÉCEMBRE

CÔTÉ CROISSY
N°90 Octobre - Novembre

Prochaine parution début decembre
Pour contacter la rédaction :
vincent [dot] dubucatcroissy [dot] com  

Voir toutes les
publications