fbpx Jardine ta rue : le permis de végétaliser à Croissy | Ville de Croissy-sur-Seine

Flash Info

RESULTAT DU PREMIER TOUR DES ELECTIONS REGIONALES ET DEPARTEMENTALES : ICI

COVID-19 / Horaires d'ouverture de la mairie modifiés : Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h sur rendez-vous / fermeture les après-midis
Police Municipale : accueil du public de 11h à 12h et de 14h30 à 17h 
Le port du masque en extérieur n'est plus obligatoire sauf dans certaines circonstances (regroupements, lieux bondés, files d'attente, marchés...)

 

Depuis le 21 juillet : pass sanitaire obligatoire pour accéder aux lieux de loisirs et de culture rassemblant plus de 50 personnes

Jardine ta rue : le permis de végétaliser à Croissy

Le permis de végétaliser, c'est quoi ? 


Accroître la place de la nature en ville : tel est l’objectif du permis de  végétaliser. Le permis de végétaliser permettra aux Croissillons d’habiller l’espace public de plantes et fleurs qu’ils pourront planter soit dans des bacs qu’ils installeront sur l’espace public soit en pleine terre par exemple dans des banquettes anglaises ou dans les pieds d’arbres.

Ne sont pas concernés par l’opération "Jardine ta rue" : les voies privées, les espaces privés (y compris en copropriété), les parcs, jardins publics et les massifs communaux gérés par le service des espaces verts.

Avant de pouvoir jardiner et verdir nos rues il faudra recueillir l’accord de la commune et signer la charte de végétalisation (le permis sera délivré pour une durée de 1 an à 3 ans).
Bien plus qu’un embellissement de l’espace public, ce permis de végétaliser doit participer à la meilleure régulation des températures en ville, favoriser le développement des insectes pollinisateurs et être un vecteur de lien social et d’échanges entre voisins. 
Le projet est porté par Rose-Marie Abel, conseillère municipale.

 

Quelles pièces de votre dossier sont obligatoires ? 

 

Il se compose d'un formulaire à remplir directement ci-dessous et de pièces à envoyer par mail  via permisdevegetaliseratcroissy [dot] comdata-auth="NotApplicable" data-linkindex="0" data-ogsc="" id="LPlnk676748" rel="noopener noreferrer" target="_blank"  (merci de bien ajouter vos noms et prénoms dans le mail afin de faciliter son traitement)

  • Formulaire de demande de permis de végétaliser (à compléter ci-dessous)
  • Plan de situation du terrain à récupérer sur  www.cadastre.gouv.fr
  • Plan d’emprise et d’aménagement de l’espace à végétaliser, coté et à l’échelle  à récupérer sur  www.cadastre.gouv.fr et à compléter avec les cotes.
  • Photographies
  • Fiche synthétique détaillant les dispositifs installés (si besoin)
  • Liste des végétaux plantés
  • Charte de végétalisation de l’espace public datée et signée
  • Attestation d’assurance responsabilité civile du titualire du permis (ou de la copropriété)

… et toutes les informations utiles à la bonne compréhension de votre projet

 

Les critères d'acceptation de votre demande

  • Respect de l’accessibilité et des normes de sécurité : maintien d’un passage libre d’une largeur de 1,40 m au minimum, visibilité des trottoirs et des panneaux de signalisation notamment ;
  • Respect de l’environnement : pas d’utilisation de pesticides, d’engrais minéraux, de produits phytosanitaires, pas de gaspillage de l’eau ;
  • Cohérence paysagère de la rue et/ou du site ;
  • Compatibilité du projet avec les ouvrages et les réseaux.

 

 

Le choix des plantes doit s’inscrire dans la mesure du possible dans une démarche de gestion durable des espaces verts de la ville. Les végétaux à privilégier sont des variétés résistantes et économes en eau, d’origines locales et mellifères afin de développer la présence des pollinisateurs.

  1. Liste non exhaustive des plantes conseillées :

    - herbacées, vivaces : achillée, pâquerette, cardamine des prés, bleuet, capucine, vipérine, primevère officinale
    - bulbes, rhizomes, tubercules : ail, crocus, cyclamen, iris, jacinthe, muscari, narcisse, perce-neige
    - aromatiques ou potagères : angélique, artichaut, cassissier, ciboulette, fenouil, menthe, origan, romarin, sauge, thym, verveine
     
  2. Sont proscrites :

    - les plantations urticantes, irritantes ou toxiques, épineuses, hallucinogènes, que ce soit par leurs fruits, leurs parties aériennes ou souterraines (euphorbes, digitales, datura, etc.)
    - les plantes ligneuses (arbres et arbustes) en pleine terre
    - les plantes envahissantes ou invasives : érable negundo, ambroisie à feuilles d’armoise, aster à fleurs lancéolées, balsamine de l’Himalaya, berce du Caucase, arbre à papillons, cerisier tardif, Elodée du Canada, herbe de la pampa, jussie rampante, jussie à grandes fleurs, myriophylle du Brésil, renouée du Japon, renouée de Sakhaline, rhododendron, robinier faux-acacia, verges d’or.
    - toute plantation d’une hauteur supérieure à 1 mètre

Le formulaire de demande de permis de végétaliser

Les champs marqués d'un * sont obligatoires
Etes-vous une personne morale ou physique ?
Vos coordonnées
Adresse du lieu du projet
Type de végétalisation
Nécessite l’enlèvement d’une grille ?
Situation
Matériaux et couleurs (si besoin) : jardinière, bac, dispositif de délimitation de la zone à végétaliser (bordurette en bois ou en grillage : hauteur max de 30 cm
Pensez à harmoniser les matériaux et couleurs avec les ouvrages situés à proximité de la zone à végétaliser et le mobilier urbain de la ville
Durée de la demande de permis de végétaliser
Les fosses de plantation par débitumage du trottoir sont accordées pour une durée de 3 ans