Flash Info

Accueil du lundi au jeudi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h et le vendredi jusqu'à 16h30
démarches administratives sur rendez-vous

Retrouvez la dernière newsletter spéciale sur l'expérimentation de circulation en centre-ville ici 

23 avril : ouverture de l'exposition "Froid" à Chanorier

Plusieurs syndicats de Keolis ont déposé un préavis de grève à partir de lundi 22 avril. Le trafic devrait être très perturbé le 22 et 23 avril. 

                                                                                     

 

 

 

 

 

 

 

Tribunes parues dans le Côté Croissy n°109 (Octobre-novembre 2022)

Croissy écologique et solidaire

Une politique locale est possible face au dérèglement climatique

Notre ville vient de réaliser une étude des consommations énergétiques des bâtiments communaux. La municipalité est en règle avec ses obligations («décret tertiaire »). Mais il n’est pas suffisant de se satisfaire de ce bilan favorisé par un parc immobilier récent. Sans attendre d’y être contraint, une politique municipale de transition énergétique pourrait agir sur trois axes :

- Définir et afficher les objectifs de réduction des consommations énergétiques pour l’ensemble des bâtiments publics permettant de connaître les difficultés et les progrès mesurés dans la durée.
- Développer les solutions de production électrique photovoltaïques sur le bâti public, permettant d’améliorer l’autonomie et la résilience de l’approvisionnement énergétique.
- Organiser des réunions publiques pour une prise de conscience collective sur le sujet, et partager connaissances et expériences. L’expérimentation urbaine est plus efficace dans le domaine de l’énergie que les grands projets nationaux. Il faut une volonté politique associée à des outils de concertation et de transparence. Notre commune a tous les atouts pour agir.


Les élus de la liste Croissy écologique et solidaire vous invitent à vous exprimer à ce sujet. Visitez le site internet croissyautrement.org, écrivez-nous (https://croissyautrement.org/)
   
      

Les élus de la liste Croissy Écologique et Solidaire
Pour nous contacter :
croissyecologiquesolidaireatlaposte [dot] net
www.facebook.com/Croissy/Ecosol/
 

Ensemble vivre Croissy

Liberté, incitations et réalité

Nous gardons la liberté de ne rien changer à nos habitudes ou de les faire évoluer à notre rythme. Les incitations à modifier nos comportements sont chaque jour plus nombreuses mais avons-nous toujours réellement le choix ?
Les hausses des prix de toutes les énergies sont des contraintes fortes, nous appelant à lever le pied en voiture, à nous tourner vers les mobilités actives et à améliorer l’isolation de nos logements. Moins contraignantes mais aussi efficaces car simples, pragmatiques et économiques : les incitations basées sur l’exemple de nos proches. « L’information mentionnant le comportement d’autrui est devenue une norme sociale bien plus efficace que les appels traditionnels à la préservation de l’environnement », remarque le Centre d’Analyses Stratégiques. Mais le principe de réalité s’impose à tous, aux citoyens comme aux élus. Il consiste notamment à prendre en compte les conséquences des choix et des actes de nos concitoyens : exiger la mise en oeuvre immédiate de mesures inapplicables, c’est sans intérêt. Les supports de communication de la ville de Croissy, de la Région Île de France et des services de l’État saisissent toutes les occasions de relayer les incitations réalistes au service de l’intérêt général en matière de santé ou d’environnement.

Philippe Gouron pour la liste « Ensemble Vivre Croissy »

 

Groupe des élus La République En Marche

Qui est responsable des bus à Croissy-sur-Seine ?

Personne visiblement.


Les retards permanents (voire des bus partant en avance !), le dysfonctionnement récurrent de l’affichage (payé par le contribuable), les problèmes de conduite, créent pour les usagers quotidiens que nous sommes des difficultés peu compréhensibles et inacceptables.
Fin août, le service de bus n’a pas été assuré, les retards toute l’année rendent la vie de l’usager impossible, l’information est inexistante, les conducteurs démarrent systématiquement avant que les passagers ne soient assis, etc. Tous ceux qui prennent le bus à Croissy peuvent en témoigner. Même les élus de la communauté d’agglomération s’en sont émus. Une ville comme Croissy doit pouvoir disposer d’un service de transport public fiable. Sinon, il ne sert à rien de créer des pistes cyclables ou de développer des discours creux sur les mobilités.
Pourtant ce service ne dépend pas de l’Etat ou de la RATP, mais de la communauté d’agglomération dont notre maire, Jean-Roger Davin, est vice-président (rémunéré) en charge des transports.

Groupe des élus La République En Marche   
lremcroissyatgmail [dot] com
 
 


 

Date :