Le parking public Leclerc est fermé suite à un problème technique électrique.
En conséquence, de nouvelles dispositions pour faciliter le stationnement en surface sont mises en place ici 

Réseau d'eau

L’eau qui alimente Croissy provient de l’usine du Pecq-Croissy du groupe Suez. Il s’agit donc d’une production locale. 

Les bassins de la ville

L'eau est prélevée d’une nappe phréatique des bords de Seine. Extraite et traitée par l’usine du Pecq-Croissy du groupe Suez.

Les nappes phréatiques sont des réserves naturelles qui retiennent l'eau infiltrée dans les sols. Le centre régional des Yvelines exploite plusieurs nappes phréatiques, dont les 2 principales sont situées au Pecq – Croissy-sur-Seine et à Flins-Aubergenville.

Les ressources souterraines (nappes phréatique) sont naturellement alimentées  par les eaux de pluie et l'eau de Seine et depuis 1959 aussi par un procédé de réalimentation artificielle qui permet de garantir la sécurité d'approvisionnement en eau.

La nappe du Pecq-Croissy en chiffres

  • Superficie du bassin versant 800 hectares
  • 12 hectares de bassins de réalimentation
  • 31 forages
  • 20 millions de m3 par an sont injectés dans la nappe
  • 52 millions de m3 par an sont extraits
  • capacité de production quotidienne 160 000 m3

Le procédé utilisé pour la purification de l’eau

  1. Traitement biologique : certains composés de l’eau sont oxydés par des bactéries (fer, manganèse, ...) et retenus sur un filtre à Pouzzolane (roche volcanique). 
  2. L’eau est ensuite désinfectée à l’ozone, un gaz naturel fabriqué sur place auquel aucun virus ni bactérie ne résiste. 
  3. Une filtration sur charbon actif en grains permet d’éliminer les micropolluants, les pesticides et les goûts de l’eau. 
  4. Pour finir, une dose infime de chlore préserve sa qualité pendant tout son voyage dans les canalisations.